Église de la Purification-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie

L’église de la Purification-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie est la plus ancienne du diocèse de Montréal. Construite à partir de 1723, cette église est aussi l’une des plus vieilles au Québec.

Son architecture et ses œuvres d’art
Le gouvernement du Québec a classé l’église de la Purification « monument historique » en 1978. Ce statut juridique lui est attribué en raison de la représentativité de l’évolution de son architecture qui a répondu aux besoins des paroissiens de diverses époques, mais également pour l’intérêt de son décor intérieur et son importance dans le paysage. À l’intérieur de l’église se trouvent des œuvres et du mobilier témoignant de l’art religieux québécois de toutes les époques. On y retrouve entre autres des œuvres du peintre et sculpteur Philippe Liébert, de l’orfèvre Laurent Amyot, du sculpteur Louis-Amable Quévillon et de l’architecte Roger Dallaire. 

L’église de la Purification possède plusieurs particularités architecturales. D’abord, l’abside à pans coupés est une caractéristique très rare au Québec. Autre élément singulier, le lieu de culte a été bâti au niveau du sol. L’église n’est donc pas surélevée et n’a pas de marche ni perron comme c’est généralement le cas. Finalement, si les églises font souvent face à un cours d’eau et à la route principale, celle-ci est plutôt parallèle. Cette position nord-sud lui offre une lumière naturelle toute la journée. 

Adresse

445, rue Notre-Dame
Repentigny (Québec) J6A 2T3
450 470-3001 poste 3424

Plan du site

Conception par Caméléon Web - Design - Marketing